Le lynx

C’est en ce jour de février 2021 que la nature décida de me faire un superbe cadeau ! … Après toutes ces années passées depuis 2014 en me disant qu’un jour peut-être j’aurais la chance de croiser le lynx, mais surtout qu’il ne me restait plus que quelques semaines avant de repartir en Normandie pour raison familiale. J’ai toujours gardé un peu d’espoir jusqu’au dernier moment. En cette fin de journée et ayant surtout décidé d’aller tester l’efficacité d’un Damart fraîchement acheté, je décide donc d’emmener mon matériel photo et mon fidèle Merlin bien sûr, tout en sachant très bien qu’un affût avec un chien est fortement compromis. L’optique étant plutôt de tester ce sous-vêtement, je pars donc de la maison avec peu de conviction. J’ai bien observé une semaine auparavant une peau de chevreuil fraîchement tuée et quelques ossements trainés par un renard, je me suis même fait la réflexion « le lynx a dû passer par là, j’ai encore manqué le rendez-vous ». Ayant déjà loupé un rendez-vous en 2015 et en 2018 ayant pourtant passé toute la soirée auprès d’un chevreuil fraîchement tué (ce gros malin a attendu que je sois parti la nuit pour venir manger son butin), je m’installe donc sans grande motivation, Merlin ayant pris sa position de guetteur, mais restant très calme. Après trois quart d’heure d’attente je vois un beau renard passer ou plutôt une belle renarde ! Puis s’installe un calme plat. Après un nouveau quart d’heure d’attente et ayant un peu froid et surtout une envie pressante, je me lève un peu et pense que finalement je devrais mieux rentrer ! Finalement je me ravise et décide de patienter encore un peu ; après quinze à vingt minutes environ j’aperçois un mouvement derrière les branches. Je distingue la silhouette de ce magnifique félin, mon appareil étant sur son pied mais proche de moi, je décide de le placer devant moi. L’émotion montante me fait oublier pendant un moment comment fonctionne mon appareil photo. Je fais un premier déclenchement mais le lynx m’a déjà repéré, il a quand même décidé de m’offrir un peu de son temps et sans crainte il va prendre quelques pauses ; j’ai vécu à ce moment une joie que peu de personnes peuvent vivre, je tremble complètement et me demande si c’est réel et pourquoi aujourd’hui ? C’est surprenant mais le chien l’observe également et reste assis tranquillement et surtout silencieusement, nous nous observons donc tous les trois et ce moment de bonheur restera gravé bien longtemps dans ma mémoire. Après nous avoir observé un bon moment, ce félin aux pattes de velours va longer la forêt en nous regardant, puis va s’éclipser délicatement au travers des épicéas. La pénombre arrivant petit à petit, je décide de plier bagage. Je vous laisse penser à la suite de ma soirée qui fut bien mouvementée pour moi et qui me laisse penser que j’ai vécu en ces quelques minutes un moment intense de ma vie !

Cette rencontre m’a permis de contribuer au livre “Le lynx et autres chats” de Jacques Baillon, dont vous trouverez le lien ci-desous.

Je tiens à rappeler que je ne suis pas sponsorisé, juste quelques liens d’affiliation pour monétiser ce site et le faire vivre. Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Affiliation_(internet) . À chaque fois qu’un lecteur va passer par un de mes liens, pour effectuer des achats sur Amazon, je vais toucher une commission, un pourcentage de la vente qui dépend de la nature du produit vendu. Mais pas de quoi passer une semaine de vacances dans les Caraïbes.

Fabrice Seguin

Fabrice Seguin

Photographe animalier utilisant du matériel Nikon, Benro, GoPro, Photoshop, lightroom CC, Créative Cloud.
Passionné par l'informatique et la conception de site web. Mais aussi par le bricolage et la mécanique.
Cycliste amateur dans ma jeunesse, deux fois champion de Normandie.
Musher (conducteur de chien de trainaux) pendant 25 ans avec de nombreux championnats de france et 8 trophés de Savoie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires